Traiter l’eczéma des mains, des doigts et des pieds

Sommaire

 

Les mains, les doigts et les pieds sont susceptibles d’être touchés par divers eczémas, les eczémas de contact, notamment. Cette maladie entraîne des rougeurs et des démangeaisons extrêmement pénibles.

Voici les solutions existantes pour traiter l’eczéma des mains, des doigts et des pieds.

1. Adoptez les bons réflexes pour éviter l’apparition de l'eczéma

La prévention joue un rôle très important. Voici certaines des bonnes habitudes à adopter pour limiter l’apparition des symptômes :

  • Chez vous, faites en sorte de maintenir un taux d’humidité constant (aux alentours de 50-60 %) en utilisant un humidificateur.
  • Ne passez pas plus de cinq minutes sous la douche ou dans le bain, a fortiori si votre eau est très calcaire. Utilisez de préférence de l’eau tiède (maximum 34 °C).
  • Lavez-vous avec un savon surgras, doux et sans additifs (tel que du savon d’Alep, par exemple). À noter que plus un savon mousse, plus il est agressif pour la peau.
  • Au sortir de la douche ou du bain, séchez votre peau avec une serviette douce sans trop frotter, mais plutôt en tamponnant.
  • Hydratez régulièrement votre peau, idéalement juste après votre toilette. Vous pouvez par exemple utiliser du gel d’Aloe vera, un produit émollient ou une crème hydratante hypoallergénique spéciale « peau sensible » (si possible dénuée de paraben et de parfum).
  • Nourrissez votre peau de l’in­térieur en consommant quotidien­nement deux cuillerées à soupe d’huile d’olive ou de colza, par exemple.
  • De façon générale, évitez les excès de froid et de chaud.
  • Mettez une crème solaire à écran total adaptée dès que cela s’impose (l’été comme l’hiver) et changez de tube tous les ans au moins.
  • Faites une cure de vitamine D.
  • Portez des tissus légers et doux.
  • Faites en sorte de gérer votre stress soit en faisant appel à un professionnel (hypnothérapeute, master en programmation neurolinguistique...) soit en participant à des séances de sophrologie ou de yoga par exemple.
  • Évitez de vous gratter autant que possible (pensez à garder vos ongles courts).
  • Évitez les allergènes auxquels vous êtes sensibles.

Remarque : les recommandations d’ordre général qui suivent sont valables pour l’eczéma quelle que soit sa localisation.

2. Détectez l’allergène

Comme toujours en cas d’eczéma de contact, il est indispensable de détecter l’élément responsable des poussées d’eczéma.

Cette recherche est difficile au niveau des mains, car elles entrent en contact avec de nombreuses matières différentes tout au long de la journée.

Pour rapidement trouver l’élément à l’origine de l’eczéma, faites appel à un dermatologue et/ou à un allergologue qui pratiquera des tests.

3. Faites attention à votre hygiène alimentaire

L’eczéma peut être consécutif à un excès de toxines que le corps éprouve des difficultés à éliminer de façon « normale » et qu’il va chercher à évacuer via la peau. Pour éviter ce phénomène, il faut adopter une double approche :

  • Cessez d’apporter des toxines.
  • Facilitez leur élimination.

Surveillez votre alimentation

Cesser de consommer des toxines consiste à arrêter de manger des produits raffinés, comme :

  • le sucre ;
  • les plats préparés ;
  • le lait de vache ;
  • les graisses ;
  • la charcuterie ;
  • le gluten si cela est possible (blé, notamment) ;
  • les viandes rouges ;
  • l’alcool ;
  • les excitants (café, tabac...) ;
  • les conservateurs et les colorants.

En revanche, privilégiez la consommation :

  • de poissons riches en oméga 3 tels que le saumon, le maquereau, la sardine...
  • de légumes colorés (les carottes notamment) ;
  • d'huiles de sésame ou d’onagre de première pression à froid ;
  • de vinaigre de cidre ;
  • des fruits secs ;
  • de thé Oolong (trois tasses par jour).

Prenez des compléments alimentaires

L’élimination, elle, passera par la prise de compléments alimentaires tels que :

  • des probiotiques (le Lactospectrum® des laboratoires Le Stum, par exemple) ;
  • du kéfir (un litre par jour en cas de crise) que vous pouvez réaliser vous-même en utilisant des grains de kéfir de fruit naturels :
    • Dans une bouteille d’un litre vide, mettez 2 cuillerées à soupe de grains de kéfir, 10 cuillerées à café de sucre de canne, le jus d’un demi-citron fraîchement pressé et un peu d’eau.
    • Agitez pour dissoudre le sucre, puis ajoutez deux fruits séchés (figues, abricots, quelques raisins secs...) ou des fruits rouges et une nouvelle fois de l’eau (ou un jus d’agrumes) jusqu’à remplir la bouteille.
    • Placez une bande de gaze sur le goulot et laissez fermenter environ 24 heures à température ambiante (vous saurez que la préparation est prête lorsque les fruits seront remontés en surface).
    • Filtrez et mettez le liquide dans une bouteille en verre que vous placerez au frigo.
  • de la biotine (vitamine B8 ou H) qu’on trouve en capsules (ou naturellement dans le jaune d’œuf, le lait d’amande, les bananes, les groseilles, les tomates, les carottes, les épinards, les légumineuses...), prenez une capsule par jour pendant un repas ;
  • des oligo-éléments, notamment du cuivre, du sélénium et du zinc (une capsule par jour pendant un repas).

Remarque : vous pouvez récupérer les grains de kéfir durant le filtrage en les rinçant. Puis, placez-les dans un bocal avec de l'eau sucrée au réfrigérateur (s’en resservir sous 15 jours). Vous pouvez également les congeler.

4. Apprenez à gérer votre stress

Faites-en sorte de faire baissez votre niveau de stress en suivant des séances auprès de spécialistes en :

  • hypnose ;
  • PNL (programmation neurolinguistique) ;
  • sophrologie ;
  • yoga ;
  • massages...

N’hésitez pas à faire du sport pour faciliter l’élimination de votre eczéma, si possible un sport de plein air.

Lire l'article

5. Traitez l'eczéma par l'homéopathie

L’homéopathie est efficace contre l’eczéma, mais le remède adapté doit être choisi avec soin. Si les solutions suivantes n’apportent pas d’amélioration, consulter un homéopathe professionnel est indispensable.

De manière générale, pour soulager ponctuellement les démangeaisons eczémateuses, il est recommandé de prendre 3 granules trois fois par jour :

  • Urtica urens en 9 CH si l’eczéma est aggravé quand vous le grattez.
  • Apis mellifica en 15 CH.

Pour un eczéma chronique, concernant les doigts et les mains, utilisez :

  • Petroleum en 9 CH ;
  • chez un malade mince, nerveux et présentant des troubles ORL, Lycopodium en 7 CH à raison d’une dose de 9 CH la première semaine, puis de 12 CH la suivante puis de 15 CH encore sept jours plus tard ;
  • ou encore Rhus toxicodendron et Actaea spicata en 5 CH.

6. Pensez à l'aromathérapie

De nombreuses huiles essentielles permettent de traiter l’eczéma. Voici deux recettes qui peuvent être employées.

  • Pour un eczéma atopique :
    • Préparez une crème avec :
      • 20 gouttes d’huile essentielle d’Immortelle ;
      • 10 gouttes d’huile essentielle de Katafray, Menthe poivrée et Tanaisie annuelle ;
      • 5 ml d’huile végétale d’argan, de Calendula et d’onagre ;
      • 100 g de beurre de karité.
    • Utilisez cette crème deux à trois fois par jour jusqu’à l’amélioration.
  • Pour un eczéma de contact :
    • Mélangez plutôt :
      • 20 gouttes d’huile essentielle d'Immortelle et de Lavande vraie ;
      • 15 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine ;
      • 10 gouttes d’huile essentielle de Myrrhe ;
      • 5 ml d’huile végétale de calophylle inophyle ;
      • 15 ml d’huile d’argan.
    • Appliquez ce mélange sur les lésions quatre fois par jour jusqu’au soulagement complet.

7. Soignez-vous avec des remèdes naturels

Certains remèdes naturels permettent de soulager l’eczéma :

  • l’argile verte à appliquer en cataplasmes d’une demi-heure régulièrement renouvelés ;
  • le plantain en compresses de feuilles fraîches ;
  • le chlorure de magnésium en pulvérisation sur les lésions à laisser sécher à l’air libre et à raison d’un verre à boire matin et soir ;
  • les cataplasmes de pulpes de carotte ;
  • les crèmes à base :
    • d’huile de nigelle ;
    • d’huile d’argan ;
    • d’huile de bourrache ;
    • d’hamamélis ;
    • de myrrhe ;
    • de souci (Calendula) ;
    • de millepertuis.

8. Pensez à la cure thermale

Vous pouvez également vous faire prescrire par votre médecin une cure thermale. Certaines ont fait preuve de leur efficacité dans la prise en charge de l’eczéma et de la dermatite atopique en particulier.

Les soins reposent notamment sur une cure de boissons, des bains d’eau thermale, des douches à jets, des massages locaux, des séances d’application de produits dermocosmétiques et des soins sur-mesure.

En France, 8 stations thermales proposent des soins thermaux pour la dermatite atopique : Avène-les-Bains, La Bourboule, Les Fumades-Allègre, Neyrac-les-Bains, La Roche-Posay, Rochefort, Saint-Gervais-les-Bains et Uriage-les-Bains.

Ces pros peuvent vous aider